Uncategorized

Indications du PRP ?

Lorsque l’on parle de médecine régénérative en orthopédie, traumatologie et médecine du sport, il est impossible de ne pas mentionner le PRP (Platelet Rich Plasma). Ce traitement infiltrant exploite la capacité des plaquettes sanguines à libérer des facteurs de croissance. Quelles sont les principales indications ? Comment le préparer ? Nous allons examiner les principales réponses à ces questions au cours des prochaines lignes.

Indications pour le PRP

Le traitement par PRP (Platelet-Rich Plasma) a avant tout une indication liée à l’âge. Chez les personnes de plus de 65 ans, les cellules peuvent ne pas répondre de manière adéquate aux facteurs de croissance. Cet aspect important étant clair, voici les cas dans lesquels le traitement PRP est utilisé :

  • Lésions du cartilage (post-traumatiques et dégénératives)
  • Lésions du tendon
  • Lésions des ligaments
  • Blessures musculaires
  • Cas de pseudarthrose

Le plasma riche en plaquettes est utilisé en médecine régénérative car ces éléments sanguins ont la capacité d’agir sur la guérison des tissus par la libération de facteurs de croissance. Lorsque nous les mentionnons, nous parlons de protéines qui jouent un rôle fondamental dans la prolifération cellulaire et la différenciation des tissus.

Grâce aux facteurs de croissance, la première phase du cycle cellulaire est initiée. Dans le cas spécifique des affections mentionnées ci-dessus, les facteurs de croissance qui contribuent à la réparation des tissus et à la néoformation des vaisseaux sanguins peuvent être très différent les unes des autreszw. Il ne faut pas non plus oublier que les plaquettes sont une excellente source de cytokines et de chimiokines, des protéines essentielles à la modulation des processus inflammatoires.

Méthodes de préparation

La méthode de préparation du PRP commence par le prélèvement du sang veineux du patient (20 à 30 cc). Après la prise de sang, les tubes de sang sont placés dans un système spécial de centrifugation. Le système de centrifugation sépare les globules rouges du plasma par le biais de différences de densité.

Le plasma obtenu est ensuite enrichi et supplémenté en calcium pour optimiser les performances régénératrices du traitement.

Types de PRP

Il est important de rappeler qu’il existe différents types de PRP qui peuvent être utilisés en orthopédie régénérative. On peut parler précisément de

  1. Pure PRP
  2. PRP riche en leucocytes
  3. PRP pur riche en fibrine
  4. PRP riche en leucocytes et en fibrine

Les deux premiers types sont caractérisés par une formulation liquide. Ils se caractérisent également par leur plus grande activité biologique et leur moindre résistance mécanique. Les autres types se caractérisent par une composition de type gel et par le fait qu’ils sont sous une forme active. Dans ce cas, il convient de souligner la moindre activité biologique et l’action mécanique plus efficace.

Voir notre article Comment se passe le s injections de PRP pour en savoir plus !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code